Utiliser des cartes dans vos reportings et tableaux de bord

Dernière mise à jour : 13/01/2021

L’utilisation de cartes est commune au sein des reportings et des tableaux de bord. En data visualisation, une carte permet de transformer des données, souvent des valeurs numériques, en éléments visuels géographiques. Il devient alors plus simple de comprendre les rouages d’une entreprise. C’est un avantage certain dans la course à la compétitivité !

cartes et data

Les intérêts de la cartographie

Pendant de nombreuses années l’utilisation de la cartographie a été réservée aux entreprises capables d'investir dans un Système d’Information Géographique (SIG). Depuis le lancement de Google Maps, l’utilisation de carte a commencé à se généraliser pour les applications ( Waze ou encore Uber par exemple). Aujourd’hui, la cartographie est accessible à tout le monde.

Dans un document Excel vos données ne sont que des suites de chiffres purement abstraites. La data visualisation permet de rendre ces données concrètes et tangibles. Parmi toutes les possibilités qu’offrent la data visualisation ( treemap, bar chart, donut chart, pie chart, line chart, radar chart….) la cartographie est une des représentations graphiques de données les plus utilisées. 

Elle permet de comprendre des phénomènes complexes. En un clin d’œil il est possible d’analyser les raisons d’une variation du chiffre d'affaires sur des zones géographiques particulières. Vous l’aurez compris une carte facilite la prise de décision. Elle est bien plus efficace qu’un tableur ou que certains graphiques. La cartographie est un puissant outil de communication.

Comment concevoir une bonne carte

La conception d’une carte doit être mûrement réfléchie. En effet, de nombreux paramètres sont à prendre en compte. Avant de commencer, il faut se demander, quelles sont les données collectées et peut-on concevoir une carte à partir de ces données ? Il est possible de générer des cartes à partir de nombreuses informations : des latitudes et des longitudes, des noms de villes, des codes postaux, des codes INSEE, voire même d’autres types d’informations propres à votre entreprise (noms ou codes de vos sites de production, de distribution etc.). Comment cela est possible ? Grâce à des formats tels que le Geojson !

Les Geojson sont des fichiers qui comportent des informations géographiques liées à un espace délimité. Cela peut être toutes sortes de pays, de région, de ville, le monde voire même les établissements d'une entreprise...les possibilités sont infinies. Pour en savoir plus sur le GeoJson, notamment comment en trouver et en créer, rendez-vous à la vidéo en bas de cet article.

Quelles données pour créer des cartes ?

Si les données ne sont pas suffisantes pour obtenir une carte. Comment procéder pour obtenir ces données ? Pour obtenir les coordonnées GPS d'un établissement…Il existe des sites spécialisés comme Coordonnées GPS.fr ou la plateforme de géocodage du gouvernement (celle-ci convertit les adresses de vos fichiers de données en données géographiques). Et s’il vous faut des codes INSEE pour la création de votre carte, l’INSEE dispose d’une page dédiée à cet effet.

Nous avons évoqué les données géographiques dont vous avez besoin mais quelles sont les données propres à votre activité que vous pouvez utiliser ? Toutes sortes de données peuvent être associées aux cartes : le chiffre d’affaires, les ventes, le panier moyen, le taux de retour, le pourcentage d’absentéisme…Néanmoins, il est important d’avoir à l’esprit qu’une carte ne se satisfait pas à elle-même. Par exemple, une carte qui représente le chiffre d’affaires par régions apporte une information incomplète.  Cette information doit être complétée ou comparée avec d’autres données portant sur le même espace géographique ou des espaces géographiques différents.

Penser aux destinataires

Maintenant que nous savons comment obtenir les données nécessaires à la construction d’une carte, nous devons nous demander : Pour qui la carte est-elle destinée ? Votre carte doit fournir des informations en lien avec la stratégie de l’entreprise. Son contenu ne sera pas le même en fonction de la hiérarchie; votre n+1 n'attend pas les mêmes informations que votre n-1.

Des exemples de cartographies

Maintenant, voici quelques exemples. Le premier montre bien l’impact visuel apporté par une carte. On distingue en un clin d’œil les pays qui utilisent majoritairement du pétrole dans leur production électrique. Si notre objectif est d'avoir un regard global la carte est sans doute la data visualisation la plus appropriée. Le second présente avec précision des informations propres à des magasins, des villes et des régions. Ici, la carte permet d'entrer en profondeur dans la donnée.

Je découvre Powerslide

Comment intégrer des cartes à vos reportings et tableaux de bord dans Powerslide ?

Regardez cette vidéo et l'intégration de cartes n'aura plus de secrets pour vous dans Powerslide !