La communication et l'art du pitch

Dernière mise à jour : 28/04/2021

L’art du pitch et de la communication afin de partager des informations essentielles, est un domaine à ne pas prendre à la légère. Une prise de parole doit être préparée en se posant certaines questions telles que : Qui est le public ? Quel est mon but ? Quels sont les messages clés ?

Quelques règles sont à respecter telles qu’un usage réfléchi des couleurs, des pictogrammes, ou encore le style à suivre pour être clair et cohérent à la fois dans le discours et la gestuelle. Nous verrons ici les différentes étapes pour présenter efficacement un projet.

illustration communication et pitch

Pourquoi faire un pitch ?

Que ce soit pour une réunion commerciale, une levée de fonds ou une présentation quelconque, savoir présenter ses données est essentiel. Le pitch permet de façon synthétique de présenter son activité ou son projet en mettant en avant ses forces. D’abord utilisé dans le domaine cinématographique (afin de présenter les scénarios aux producteurs), le pitch est de nos jours présent dans une variété d'autres domaines allant de l’entretien d’embauche à la prospection téléphonique.

Les étapes d’une communication réussie

Présenter un pitch  cohérent et efficace nécessite quelques étapes à suivre. La structure du pitch se présente idéalement comme ci-dessous :

  • Une introduction qui dure entre 10 et 20% de la présentation.
    Cette introduction permet de saisir l’attention de l’audience. C’est le moment idéal pour faire passer des émotions et capter son public.
  • Le corps de la présentation entre 65 et 85% de la présentation.
    Ici, le but est de développer le sujet du pitch en restant logique, cohérent et facile à comprendre.
    L’utilisation de données dans un pitch enrichie et donne des bases crédibles à la présentation. Ainsi, un bon outil de data visualisation permet de rendre la donnée plus concrète et simple à lire. De même, le data storytelling va permettre une bonne compréhension des données pour l'audience. De plus, il permet de convaincre, persuader et engager son public, les intéressant ainsi au projet. Le data storytelling a plusieurs autres avantages tels que : un gain de temps grâce au partage d’informations clés rapidement, une amélioration de la communication interne ou encore une optimisation de l'allocation des ressources.
  • La conclusion présentée entre 5 et 15% du temps.
    Concluez votre pitch en répétant bien les messages clés afin de les imprimer dans l’esprit de l’auditoire.  

L’introduction et la conclusion doivent impérativement contenir les messages cruciaux. En effet, ce sont les parties que retiennent le plus le public. Il est donc important de bien les exposer, avec l'outil de présentation adapté.

 

Quelques conseils :

  • Être enthousiaste, et connaître son sujet
  • Avoir une présentation claire et cohérente, qui se déroule sans heurt et naturellement
  • Parler en utilisant des termes simples et être concis (éviter d’être générique)
  • Ne pas faire de gestes parasites. Plutôt présenter des faits et chiffres concrets ainsi que leurs implications pour l’avenir.

Vous pouvez également retrouver dans notre blog les points essentiels pour faire une présentation réussie.

 

powerslide template Exemple de template disponible sur Powerslide

 

La communication du corps

Selon le professeur Mehrabian (1967), seul 7% de la communication est verbale contre 93% pour la communication non-verbale. Ainsi le langage corporel est essentiel pour toute sorte de communication, qu’elle soit interne à l’entreprise ou externe. Joignez les gestes à la parole !

Les yeux

Regardez les autres dans les yeux est essentiel. Même si s’adresser à un public peut être intimidant, il est capital de capter l’attention de son public et d’établir une connexion.

Évitez les pièges :

  • Le scanner : faire des va-et-vient de gauche à droite dans toute la pièce en ne s’arrêtant sur personne.
  • L’obsessionnel: ne se focaliser que sur une seule personne
  • L’astronaute : ne regarder qu’au-dessus de l’audience en ne captant aucun regard

Gestuelle et posture

Il est conseillé d’être ancré dans le sol sans être figé et de faire des gestes amples. Ne pas hésiter à se déplacer de temps à autre. Utilisez vos mains !

Évitez les pièges :

  • Position du fusillé avec les mains dans le dos
  • Le timide, les mains dans les poches
  • Ne pointez pas du doigt !

En résumé

Retenez qu’une présentation bien préparée est la clé pour réussir ! L’introduction et la conclusion de votre présentation sont essentielles pour faire passer le message voulu. N’hésitez pas à faire réagir votre interlocuteur grâce à un storytelling qui l’engagera émotionnellement. Finalement, votre corps s’exprimera tout autant que vos mots alors soignez votre gestuelle et votre contenu.

Testez gratuitement dès à présent Powerslide, vous permettant de créer des présentations soignées et interactives.

Je découvre Powerslide