Comment valoriser la donnée publique grâce au  Data storytelling ?

Dernière mise à jour : 15/06/2021

Depuis 2016 avec la loi pour une République numérique, les jeux de données open data sont de plus en plus nombreux. C’est une bonne chose pour la transparence, la circulation des données et du savoir etc. Mais, avoir beaucoup de données ouvertes si elles ne sont pas réutilisées par la suite dans un but précis reste;superficiel.Des données valorisées qui engendrent la mise en place d’actions, la création d’applications sont des données utiles, et cela est possible grâce au data storytelling.

Dans cet article nous verrons la définition de l’open data, du data storytelling et nous étudierons un exemple de data storytelling, créé sur Powerslide, issu de données publiques sur la biodiversité face à l’homme.

opendata datastorytelling_Plan de travail 1


Qu’est-ce que l’open data, les données ouvertes ?


Nous avons déjà écrit plusieurs articles sur l’open data. Nous ferons donc ici un court résumé de la définition de l’open data.

L’open data ou en français données ouvertes, sont les données libres et gratuites, accessibles par tous et réutilisables.

Ci-dessous une courte vidéo explicative de l’open data.


La donnée publique est de l’open data mise à disposition par des États, des collectivités territoriales etc.

De nombreux sites rassemblent des jeux de données open data afin de les mettre plus facilement à disposition de tous.

Data.gouv.fr est le site de référence français et recensait en 2019 plus de 39 000 jeux de données.

Avoir à disposition une telle quantité de données engendre quelques challenges. En effet, avoir beaucoup de données c’est bien, mais savoir les exploiter et en tirer profit pour mettre en place des actions, c’est mieux.C’est dans cette optique que le Data storytelling entre en jeu.


Qu’est-ce que le data storytelling ?

Tout comme pour l’open data, nous avons déjà écrit plusieurs articles sur le Data storytelling.Nous ferons donc un court résumé de la définition du data storytelling.

Le data storytelling, c’est raconter une histoire avec des données. S’appuyant sur la data visualisation, avec des schémas, graphiques etc. le data storytelling permet de mieux comprendre des données et d’engager l’audience en les touchant émotionnellement.

data storytelling en 3 points

Avec les bonnes données, représentées par de bons visuels et qui nous engage par une bonne histoire, il est possible de changer l’avis de l’audience, de mettre en place des actions concrètes

Dans notre article sur les 7 raisons d’utiliser le data storytelling et la data visualisation, nous montrons également que le data storytelling a d’autres bénéfices tels que l’amélioration de la communication, par exemple au sein d’une entreprise où, grâce au data storytelling, il est facile de comprendre un autre pôle et les actions menées sans avoir l’expertise nécessaire.

Il est donc essentiel de combiner données, visuel et narration. Mais comment valoriser la donnée publique grâce au data storytelling ? C’est ce que nous verrons ci-dessous.


Comment valoriser la donnée publique grâce au data storytelling ?


Afin de comprendre ce qu’est le data storytelling et l’impact qu’il peut avoir, nous avons pris l’exemple de ce data storytelling sur la biodiversité face à l’homme.


Créé par un membre de l’équipe de Datarocks, Boris, Content Manager, que nous avons directement questionné sur comment il a valorisé les données publiques en créant un data storytelling intéressant.


-Est-ce que trouver les jeux de données a été facile ? Sur quel site as-tu récupéré les jeux de données ?

Trouver des données n’a pas été compliqué. J’utilise l’outil de recherche de dataset de Google . Grâce à Dataset Search c’est plutôt simple de trouver des jeux de données ouverts du monde entier.

C’est la préparation en amont qui rend cette tâche simple. Avant de tout commencer,j’essaie d’avoir un plan de mon data storytelling, de ce fait, je sais déjà quoi chercher.

Il y a 115 pays qui disposent de plateformes d’open data et l’ensemble des organisations internationales ont aussi des données ouvertes, il suffit de faire le tri et de prendre ce qui est intéressant.

Pour l’essentiel, j’ai récolté un grand nombre de données issues de l’organisation des nations unies, du gouvernement américain ou encore de l’inventaire national du patrimoine naturel, et de l’ONU.


- Des données open data doivent être réutilisables et « la forme doit être confortable et modifiable ». Modifiable oui, car tu en as fait un data storytelling. Mais était-ce confortable ? As-tu eu besoin de beaucoup modifier le jeu de donnée pour que ça soit utilisable ?

Pour la majorité des jeux de données ça a été simple ! En revanche, d’autres jeux de données ont demandé pas mal de travail. Par exemple, les données issues de la Banque Mondiale ne sont pas toujours au bon format. Il faut alors s’armer de patience et de macros Excel pour réussir à réorganiser les datas sans le faire trop « manuellement », moins il y a d’interventions humaines et plus les données sont fiables. Je n’ai pas un profil technique et les scripts d’automatisation en Python ou dans d’autres langages me font un peu peur pour l’instant ! Aussi, les données sont parfois éclatées et elles prennent plus de sens quand elles sont réunies, il faut alors regrouper dans un seul jeu de données ! 


Dataset brut sorti de la banque mondiale

Une image contenant table

Description générée automatiquement


Jeux de données retravaillés Une image contenant table

Description générée automatiquement


- En quoi l’outil Powerslide aide à créer un data storytelling facilement et de qualité ?

Comme je l’ai dit précédemment,je n’ai pas un profil technique, je ne maîtrise pas les technologies classiques de la dataviz. Les librairies en Python ou en Javascript me sont étrangères (pour l’instant) ! Avec Powerslide, je n’ai pas besoin de tout cela, j’importe mes jeux de données et en deux clics, j’ai mes graphiques interactifs ! 


-Quel message voulais-tu faire passer en faisant ce data storytelling ? As-tu toi-même appris des choses ? Est-ce que ça à changé ta façon de faire les choses, et quel est l’impact que tu aimerais avoir sur nos lecteurs ? Est-ce que tu aimerais qu’eux aussi fassent, par exemple, plus attention à leurs déchets plastiques ?

Je n’ai pas de message à faire passer. Je pense être quelqu’un d’assez curieux. Quand je fais du data storytelling à partir de sources open data c’est que le sujet traité est un sujet qui m’intéresse à un instant T ou que je suis tombé sur des données qui me semblent intéressantes. 

Travailler la donnée et y ajouter du storytelling est très enrichissant. Chaque graphique qui apparaît apporte son lot de surprises. Le 3ème slide de la présentation montre qu’il y a environ 3.5 fois plus d’espèces animales que d’espèces végétales sur terre et que les espèces d’arthropodes (insectes, crustacés, arachnides…) sont prédominantes, c’est dingue ça 



Selon moi, il est normal de devoir préserver l’environnement, c’est une affaire de civisme ! La pollution des fleuves et des océans ça ne devrait quasiment pas exister, on le voit dans le Powerslide, les fleuves sont pollués par les humains et cette pollution est déversée directement dans les océans. C’est pourtant simple d’utiliser des poubelles ou de se rendre à une déchetterie.

Le monde est un écosystème riche et chaque élément de cet écosystème est en interaction avec un autre.  L’impact de l’homme est connu, c’est grâce aux data que nous faisons face à la réalité et que nous pouvons mettre en place des actions pour sauvegarder la richesse de notre planète ! 


En conclusion,

Valoriser la donnée publique grâce au data storytelling n’est pas réservé à une minorité capable de maîtriser des technologies précises telles que Python ou Javascript. Avec un travail en amont sur les données et avec de bons outils, tels que Powerslide, il est facile de créer une data visualisation simple et interactive qui sera la base de votre data storytelling.


A vous de jouer, créez votre data storytelling sur les sujets qui vous passionnent !

Créez vos Data Storytelling